L’uvéite chez l’enfant


La couche uvéale de l’enfant peut être touchée par une inflammation tout comme celle des adultes. Il faudra alors prendre en compte tous les symptômes et consulter au plus vite un ophtalmologue pour traiter ce type d’inflammation.

Les signes précurseurs des uvéites pédiatriques


Un enfant atteint d’uvéite peut ne pas se plaindre puisqu’il ne ressent aucune douleur. Son entourage doit rester vigilant par rapport aux différents signes annonciateurs. Cela peut notamment se manifester par la rougeur des yeux, la photophobie, ou le strabisme. Le diamètre de la papille entre les yeux est également inégal tandis que la pupille se déforme à cause des synéchies.

 

Dans ce cas, l’enfant refuse de sortir et de s’exposer au soleil. Il trébuche, se cogne très souvent et devient de plus en plus maladroit. Ses doigts et ses genoux sont également douloureux, ou gonflent au niveau des articulations.

Les différents types d’uvéite de l’enfant

Comme pour les adultes, il y a trois types d’uvéites chez l’enfant :

  • L’uvéite antérieure
  • L’uvéite intermédiaire
  • L’uvéite postérieure

L’uvéite antérieure est due à l’arthrite juvénile idiopathique qui survient avant 16 ans et qui touche le corps ciliaire dans 30 à 50 % des cas. Cela entraine la spondylarthropathie et des yeux rouges. Ils sont par contre blancs lorsque l’enfant a des uvéites antérieures chroniques. Des examens spécialisés à la lampe à fente lui sont systématiquement recommandés pour déceler le problème.

Le deuxième type d’uvéite est celui dit « intermédiaire » qui touche 10 à 25 % des patients. C’est le corps vitré qui en est concerné. Elle se manifeste par la myodésopsie ou les « mouches volantes », généralement à cause de la sarcoïdose, de la maladie démyelinisante, de la maladie de lyme, ou des MICI.

Enfin, ce sont la choroïde, la rétine et/ou le nerf optique qui sont enflammés en cas d’uvéite postérieure. L’enfant ne voit donc pas bien, car les lignes se déforment, le champ visuel est amputé, sans oublier les scotomes. Cela peut être lié à plusieurs maladies comme la sarcoïdose, la maladie de Vogt-Koyanaghi-Harada, la maladie de Behçet, ou encore la toxoplasmose de l’œil, la cause la plus fréquente.

Comment traiter l’uvéite de l’enfant ?

Le traitement de l’uvéite chez l’enfant est avant tout médical, général ou local, surtout à l’aide d’anti-inflammatoires. La corticothérapie est notamment utilisée en traitement local avec des corticoïdes sous forme de collyre. Il y a également certaines pommades ou encore les injections. Mais en cas de corticodépendance, il faudra les compléter par un traitement immunosuppresseur.

Chez le nourrisson, la concentration de l’atropine est recommandée, de 0,3% contre 0,5% pour l’enfant. La néosynéphrine, et le tropicamide sont aussi recommandés pour traiter cette inflammation. Quoi qu’il en soit, tout dépend de l’évolution clinique de l’uvéite. En cas d’œdème de la macula par exemple, un collyre anti-inflammatoire non stéroïdien est conseillé au patient avec de l’acétazolamide.

L’uvéite pédiatrique et la chirurgie


Il est possible de recourir à la chirurgie en cas de complication. La cataracte est notamment traitée par phacophagie ou phacoémulsification, par l’extraction extracapsulaire. Un vitréome est aussi nécessaire pour une iridectomie périphérique et une vitrectomie antérieure. Cela est également valable pour que la taille de l’incision soit limitée. Il en est de même pour que les synéchies soient levées et la pupille régularisée.

En ce qui concerne l’implantation, elle laisse encore les spécialistes perplexes pour l’enfant surtout en cas d’arthrite chronique juvénile. Pour les lésions de la cornée comme la kératopathie en bandelettes, la greffe peut être recommandée, mais elle n’est pas souvent indispensable.

(1 commentaire)

    • EL GUICHE MONDHER on 14 octobre 2015 at 11 h 21 min
    • Répondre

    BONJOUR J’AI UN ENFANT DE 7 ANS à L’UVEITE DEPUIS 5 MOIS MAIS CETTE MALADIE DISPARAITRE ET REVINNE DE MOIS A L’AUTRE J’AI FAIT TOUS LES ANALYSES NÉCESSAIRE MAIS PAS DE BONNE RÉSULTATS…
    SVP QU’EST CE QUE JE DOIT FAIRE POUR GRUERIE DE CETTE MALADIE?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.